Adolescentes abandonnées : je narrateur adolescent dans le roman français contemporain

Malin Isaksson

Abstract



Quelle image de l’adolescente trouve-t-on dans le roman français contemporain « à la première personne » ? Dans cet article, je résume les résultats de ma thèse pour le doctorat, Adolescentes abandonnées, où une trentaine de romans écrits entre 1950 et 1999 sont examinés dans une perspective genre. L’étude thématique révèle un univers romanesque assez sombre pour les jeunes filles, surtout par rapport à celui des garçons. Comme les romans en question sont narrés par un je adolescent potentiellement non fiable, ils ne se laissent pas évaluer uniquement à partir d’une étude thématique. Lorsqu’on tient compte de la perspective spécifiquement adolescente dans laquelle le narrateur ou le narratrice voit le monde, l’image se brouille un peu – d’autant plus que cette perspective est entièrement fictive, créée par des auteurs adultes pour un lectorat adulte. Une analyse de l’instance narrative met en lumière des indices textuels ouvrant la voie à des lectures moins pessimistes, voire subversives. Il y a toutefois lieu de croire que de tels modes de lecture sont peu courants.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.