Etude de nouveaux noms complexes

Camilla Skogseth Clausen

Abstract



Quel est le rôle de nouveaux noms complexes dans le domaine de la néologie ? Lors d’une tentative de repérage de nouveaux noms complexes d’une même structure, comme mise en accessibilité, mise en réalisation, mise en Bourse, mise en MP3, j’ai fait des observations intéressantes concernant l’usage et le sens de ces unités lexicales. Ce type de nom complexe dispose souvent d’un nom simple de sens équivalent qui lui est substituable, comme mise en stock et stockage. Mais quelles sont les raisons pour qu’un locuteur opte pour tel ou tel variante ? Dans la tentative de répondre à cette question, certaines particularités de ces unités complexes se sont tracées. D’abord, au niveau formel, en ce qu’il est possible de décéler une dérivation alternative et complexe représentée par la structure [dét mise en SN], face à la dérivation suffixale par –age/ -(isa)tion/ -ment. A cela s’ajoute la complexité sémantique dont attestent certaines variantes des [dét mise en SN] et où leurs origines verbales peuvent contribuer à comprendre des modifications aspectuelles.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.